Gabriel ATTAL

Imagine, postier en grève, Gabriel Attal distribue le courrier © Lesdoss / MJ
107 vues 1 min

Premier ministre français depuis le 9 janvier 2024, à l’âge de 34 ans. Élu député en 2017, Gabriel Attal est successivement secrétaire d’État en 2018, porte-parole du gouvernement en 2020, ministre délégué en 2022 puis, en 2023, ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse.

Son mandat se démarque par la multiplication de marqueurs traditionnels de la droite (Interdiction de l’Abaya, retour de l’uniforme) mais laisse derrière lui un ministère en grande difficulté. « C’est un ministre de l’Éducation nationale dont les enseignants ont beaucoup entendu parler, analyse Sophie Vénétitay, la secrétaire générale du syndicat Snes-FSU, sur Public Sénat, mais les enseignants se sont très vite aperçus que les grands discours n’étaient pas suivis des faits. »

Gabriel Attal déclare un patrimoine d’environ 1,59 million d’euros auprès de la HATPV.

Membre du Parti socialiste de 2006 à 2016, soutien de Dominique Strauss-Kahn, il s’en détache pour rejoindre En Marche — devenu Renaissance — le parti d’Emmanuel Macron.

Issu d’une famille aisée, son père, décédé en 2015, était Avocat et producteur de cinéma. Sa mère est salariée d’une société de production. Il étudie à l’École alsacienne, dans le 6e arrondissement de Paris. En 2007 il est admis à l’institut d’études politiques de Paris et en ressort avec un master 2 en Affaires publiques. Il suit également une licence de droit à l’université Panthéon-Assas.

ARCHIVES